Kô,
sculpteur céramiste travaille depuis 3 ans sur une interprétation personnelle du corps… qu’elle met en scène à travers des bouquets de bouches, de mains, de doigts, de neurones, de seins…

figures libres

« J’explore l’énergie, la présence, la mémoire du corps
en m’appuyant sur une expression émotionnelle, géométrique,
cellulaire et boulimique de la forme

je crée, répète, agglomère, structure et déstructure des parties du corps
pour créer des figures poétiques et emblématiques

j’utilise la terre pour créer mes matrices
exploration des remous et des ressorts de mon matériau fétiche
faisant du vide un des éléments pilier de mon travail

mes sculptures sont toutes uniques,
aucun tirage n’a été réalisé
elles peuvent être éventuellement coulées en résine ou en bronze »

www.mécènart.com